22 octobre 2012

Les menteuses-T1 Confidences (lecture commune)

Voici ma chronique sur le livre de ma première lecture commune :

 

1

Auteur: Sara Shepard

Edition:Fleuve Noir

Pages: 294

note: 10/20

Le résumé:

Salut les filles… Surprise ! Vous savez qui vous parle ? Non, vraiment pas ? Il faut dire que depuis l’Affaire Jenna les pertes de mémoire vous arrangent bien… Mais moi je n’ai rien oublié et vous n’avez pas fini d’avoir de mes nouvelles. D’ailleurs j’espère que vous appréciez mes petits mails et textos amicaux qui vous rappellent que je suis là, tout près de vous… Car vous avez été de très très vilaines filles, Aria, Spencer, Emily et Hanna. Vous ne méritiez pas l’amitié d’Alison. Vous qui étiez comme les cinq doigts de la main, sa disparition ne semble pas vraiment vous avoir affectées… Il faut dire que vous lui aviez fait des confidences plutôt… compromettantes, hein ? Sa disparition vous est bien tombée pas vrai ?Mais maintenant c’est fini, vous allez payer… Je crois voir que vous perdez votre sourire les miss Perfection ! Il fallait y songer avant les filles, c’est pas beau de mentir ! - A

 

Mon avis:

Je n'ai pas vraiment accroché, pourtant j'avais déjà vu les premiers épisodes de la série qui reprend cette saga et ça m'avait bien plu. Le problème c'est que le premier épisode de Pretty Little Liars reprend exactement l'histoire du premier tome donc pour moi le suspens n'était pas présent alors que c'est ce qu'il y a de fondamental dans le livre. Sans suspens le livre n'est pas intéressant, l'action n'est pas présente, le mystère est le pillier central de l'histoire. Voilà pourquoi moi, je n'ai pas aimé.

Les personnages ne sont pas attachants (sauf peut-être Aria), c'est le genre de filles qui m'insupportent, elles sont superficielles. Je me suis quand même demandée si je devais en choisir une comme amie, laquelle je prendrais: par élimination, Aria. C'est la moins pire de toutes: Spencer est en concurrence constante avec sa soeur aînée, Hanna est obnubilée par les apparences, Emily est une sportive un peu paumée dans sa vie et Aria est tombée amoureuse sans le savoir d'un de ses profs.

 Qui dit filles superficielles, dit accros aux vêtements et aux soins et effectivement ça ne manque pas ! Ce livre est un centre commercial à lui tout seul, les marques sont omniprésentes et ça m'agaçe. Je déteste les gens qui font étalage de leur richesse pour montrer aux autres personnes qu'ils sont supérieurs à elles.

Beaucoup de thèmes sur l'adolescence sont traités: la boulimie, la recherche de sa personnalité, la compétition, la quête de popularité, la famille et bien sûr les mensonges et leurs conséquences. Ce livre nous fait un peu réfléchir sur notre propre vie, on peut se demander si on connaît vraiment nos amis (réfléchissez bien, personne ne vous a jamais déçu ?), doit-on tout leur dire ? Peut-on leur faire réellement confiance ?

J'ai quand même apprécié au moins une chose : les chapitres sont courts MAIS les points de vues des chapitres sont alternés entre les quatres personnages principales et du coup je m'y perdais.

 

Pour finir, je ne pense pas lire la suite et si vous souhaitez lire cette saga, ne regardez pas la série avant, vous risquez d'être déçus.

 

muti2-copie

 

 


06 septembre 2012

Le prince charmant met de l'autobronzant, de Ellen Willer

1

Auteur: Ellen Willer

Edition: Marabout

Pages: 286

note: 8/20

 Le résumé:

Les coulisses du tournage d'une émission de télé-réalité comme si vous y étiez ! Emma décroche le poste envié de productrice d'une émission de télé-réalité calquée sur le Bachelor (10 femmes pour 1 homme, le Chevalier à la rose). Derrière les pailletttes, elle va vite découvrir l'envers du décor et tomber dans les pièges qu'on lui a tendus. Saura-t-elle tirer son épingle du jeu sans y perdre son âme? Intrigues, univers du show-bizz, producteurs sans scrupules, palaces de la Côte d'Azur, un golden boy et 10 femmes qui lui tournent autour: tous les ingrédients de la french romance sont là !

 

Mon avis:

Je suis sortie de ce livre avec des sentiments mitigés.

 

On va commencer par un point positif : il y a ENFIN un livre de chick-lit où l’héroïne ne fait pas partie d’une maison d’édition, d’un grand magazine ou un truc du même genre ! J’ai lu pas mal de romans issus de ce genre et je commençais à m’en lasser à cause (en partie bien sûr) des métiers des héroïnes. Bon ici on n’en est pas très loin car elle travaille dans le domaine de la télé MAIS je trouve que ça change quand même un peu.

 

En ce qui concerne les personnages, je me suis facilement identifié au personnage principal, Emmanuelle (qui est parfois agaçante parce qu’elle reste campée sur ses positions, elle n’est pas très ouverte) mais tout au long de l’histoire je me suis méfiée de Franz, le prétendant. Je ne savais pas vraiment s’il était un personnage sincère ou s’il jouait un double jeu. Est-ce que j’ai eu raison ou tord ? A vous de le découvrir. :-D

 

Ce n’est pas le livre le plus drôle que j’ai lu en chick-lit (par contre j’adore le titre !) mais il y a des passages sympas (notamment grâce à une des candidates au jeu de la téléréalité qui a une fâcheuse tendance à faire des caprices de stars). Néanmoins, ce roman traîne en longueur, on s'ennuie, l'histoire n'avance jamais vraiment. Je me suis fait violence pour le terminer.

 

Voilà toutes les raisons qui  expliquent pourquoi je n’ai pas été très emballé, on passe un bon moment mais c’est tout. Il existe une suite à ce livre : le prince charmant fait péter l’audimat mais je ne suis pas certaine d’avoir envie de la lire.

 

 

Posté par biblimi à 20:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,