28 octobre 2012

Quatre filles et un jean: tome 1-le premier été, d'Ann Brashares

2

Auteur: Ann Brashares

Edition: Gallimard (jeunesse)

Pages: 308

17/20

Le résumé :

Un jean acheté dans une boutique d'occasion va devenir le lien entre quatre adolescentes. Carmen est brune et un peu ronde, elle parle sans détour et a un problème avec son père divorcé qui lui réserve une drôle de surprise. Tibby est un garçon manqué et ne fait pas son âge. Bridget, la troisième, est blonde, superbe et sportive, volontaire jusqu'à l'erreur... La dernière est Lena la brune, très introvertie, et grecque jusque dans ses sentiments. Chacune va se retrouver séparée pour les vacances, et ce jean magique sera leur lien indéfectible, source de fidélité. Il sera témoin de la découverte pour chacune d'entre elles de la profondeur de l'amour. Que ce soit l'amitié d'une petite leucémique ou la révélation de l'amour paternel pour certaines, ou bien la rencontre du premier amour, authentique ou source d'une amère déception pour l'autre.

 

Mon avis :

Pour moi, il s'agissait d'une relecture parce que j'avais commencé cette saga au collège (ça remonte donc à plusieurs années) mais il me semble que je m'étais arrêtée au troisième tome (il y en a cinq en tout). Je m'y suis replongée avec plaisir et ça m'a rappelé des souvenirs d'enfance.

J'aime beaucoup le style d'Ann Brashares, il est fluide et ses livres peuvent beaucoup plaire aux ados voir même aux plus âgés. L'histoire est raconté par les quatres amies, les points de vue changent donc assez souvent mais pour une fois, je n'ai pas confondu les personnages.

Je me suis attachée à tous les personnages avec une petite préférence pour Bapi, le grand-père de Lena. C'est un personnage secondaire mais le lien qui l'unit à sa petite fille est très touchant.

Carmen, Bridget, Tibby et Lena sont très proches, elles sont sincères les unes envers les autres (à l'opposé des Menteuses). Quand l'une va mal, elles s'aident; ces filles sont les preuves d'une grande amitié comme on en voudrait. Elles se serrent les coudes quoi qu'il arrive, le meilleur comme le pire.

Pendant les vacances, ces quatre amies s'envoient des lettres (les téléphones portables ou autres technologies avancées ne sont pas présents dans ce livre) qui se fondent parfaitement dans l'histoire. En effet l'auteur évite les répétitions en se servant des lettres comme un outils qui informe le lecteur des événements qui se sont déroulés en son absence.

J'ai également apprécié de retrouver avant chaque chapitres une citation soit d'une personnalité connue, soit d'un personnage secondaire de l'histoire. Je trouve ça agréable , parfois les citations font réfléchir, parfois rire, ça rajoute un petit plus selon moi.

De nombreux thèmes sont abordés : la maladie, le divorce, la famille recomposée, les différences culturelles, etc. Ann Brashares parvient à manier avec brio les différentes émotions liées  à ces thèmes, on passe du rire aux larmes assez facilement.

Pour finir, je ne regrette pas d'avoir relu ce livre, plusieurs années après j'aime toujours autant et il me fait toujours rêver.

 

Merci à Harmo20 d'avoir organisé cette lecture commune !

 

Les avis des autres participants:

Harmo20

Jelydragon

Kalea

Lilli

Malvina

Stella

Stephanie

 

Lu dans le cadre du challenge jeunesse/young adult

challenge jeunesse young adult

 

 

Posté par biblimi à 23:52 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


05 août 2012

La sélection, de Kiera Cass

78070462_p

Auteur: Kiera Cass

Edition: Robert Laffont

Pages: 343

note: 16/20

Le résumé:

Trois cents ans ont passé et les Etats-Unis ont sombrés dans l’oubli. De leurs ruines est né Illéa, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles, la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l’héritier du trône.

Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt de cauchemar. Cela  signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’œil des caméras…

Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

 

 

Mon avis:

Comme beaucoup de personnes, j’ai d’abord été attiré par cette magnifique couverture puis par le résumé. Je trouve que l’histoire est bien ficelée, les temps calmes et les temps d’actions se mélangent parfaitement, je ne me suis pas ennuyée. On retrouve tout ce qui compose une compétition : rivalités, filles prêtes à tout pour gagner, tension, suspens, coups bas, etc.

 

On s’identifie facilement au personnage principal, America. C’est une jeune fille attachante, solitaire et pleine d’espoir qui souhaite que son entourage soit heureux, quitte parfois à se dénigrer elle-même.

En revanche, dés l’apparition d’Aspen, je l’ai détesté. Il m’est insupportable pourtant c’est un garçon bon pour sa famille, tout comme sa petite amie, il ne veut que leur bonheur. C’est peut-être à cause du rituel de la petite pièce (il en  donne une à America lorsqu’elle chante pour lui) qu'il m'exaspère. J’ai l’impression qu’il l’achète, certes c’est un livre qui met en scènes des castes, donc l’argent est au coeur de l’histoire, mais cet acte me met mal à l’aise.

Et le prince Maxon, plus on apprend à le connaître, plus on le trouve sympa ! C’est un personnage qui semble intouchable mais pourtant il reste un garçon qui a ses forces, ses faiblesses et un grand cœur. Il me fait penser au prince Wiliam (oui oui, celui d’Angleterre !), qui semble vouloir moderniser un peu la monarchie.

 

La fin ne nous donne qu’une envie : lire la suite !

Point négatif : elle ne sort qu’en avril 2013. L’attente va être longueeeeeee.

 Je trouve que c'est un roman qui peut se lire à tout âge. Il satisfera les ados comme les adultes.

 

Un petit extrait:

"Elle poursuit son laïus et mon estomac se met à gargouiller. […]Il me faut ma ration, et vite, autrement je vais devenir ronchon. Soudain, quelqu’un frappe à la porte. Deux gardes s’en écartent et laissent entrer un invité d’exception, le prince Maxon."

 

Avez-vous lu ce livre ou souhaitez-vous le lire ?

 

Posté par biblimi à 14:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,