05 août 2012

La sélection, de Kiera Cass

78070462_p

Auteur: Kiera Cass

Edition: Robert Laffont

Pages: 343

note: 16/20

Le résumé:

Trois cents ans ont passé et les Etats-Unis ont sombrés dans l’oubli. De leurs ruines est né Illéa, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

Elles sont trente-cinq jeunes filles, la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l’héritier du trône.

Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt de cauchemar. Cela  signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’œil des caméras…

Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

 

 

Mon avis:

Comme beaucoup de personnes, j’ai d’abord été attiré par cette magnifique couverture puis par le résumé. Je trouve que l’histoire est bien ficelée, les temps calmes et les temps d’actions se mélangent parfaitement, je ne me suis pas ennuyée. On retrouve tout ce qui compose une compétition : rivalités, filles prêtes à tout pour gagner, tension, suspens, coups bas, etc.

 

On s’identifie facilement au personnage principal, America. C’est une jeune fille attachante, solitaire et pleine d’espoir qui souhaite que son entourage soit heureux, quitte parfois à se dénigrer elle-même.

En revanche, dés l’apparition d’Aspen, je l’ai détesté. Il m’est insupportable pourtant c’est un garçon bon pour sa famille, tout comme sa petite amie, il ne veut que leur bonheur. C’est peut-être à cause du rituel de la petite pièce (il en  donne une à America lorsqu’elle chante pour lui) qu'il m'exaspère. J’ai l’impression qu’il l’achète, certes c’est un livre qui met en scènes des castes, donc l’argent est au coeur de l’histoire, mais cet acte me met mal à l’aise.

Et le prince Maxon, plus on apprend à le connaître, plus on le trouve sympa ! C’est un personnage qui semble intouchable mais pourtant il reste un garçon qui a ses forces, ses faiblesses et un grand cœur. Il me fait penser au prince Wiliam (oui oui, celui d’Angleterre !), qui semble vouloir moderniser un peu la monarchie.

 

La fin ne nous donne qu’une envie : lire la suite !

Point négatif : elle ne sort qu’en avril 2013. L’attente va être longueeeeeee.

 Je trouve que c'est un roman qui peut se lire à tout âge. Il satisfera les ados comme les adultes.

 

Un petit extrait:

"Elle poursuit son laïus et mon estomac se met à gargouiller. […]Il me faut ma ration, et vite, autrement je vais devenir ronchon. Soudain, quelqu’un frappe à la porte. Deux gardes s’en écartent et laissent entrer un invité d’exception, le prince Maxon."

 

Avez-vous lu ce livre ou souhaitez-vous le lire ?

 

Posté par biblimi à 14:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,